Réductions

Newsletter

Advertising

RougeursIl y a 9 références produits.

Rougeurs
Rougeurs et démangeaisons : une synthèse pour votre information.

Les causes et les symptômes

Les démangeaisons de la peau (dont les symptôme évidents sont des rougeurs), médicalement dénommées « prurit », sont fréquentes et les causes très diverses. Ce qui provoque les démangeaisons est lié à des substances irritantes fabriquées par la peau et libérées dans les couches superficielles. On note : les piqûres de végétaux (orties), les piqûres d’insectes et d’autres animaux : (moustiques, poux, méduses), les allergies (urticaire, eczéma), des maladies de la peau comme le psoriasis.
Les symptômes sont toujours une peau excessivement sèche, une irritation plus ou moins aiguë, une rougeur sur la peau en forme de plaques (par exemple, les infections de la peau provoquées par des champignons comme les mycoses, par des virus comme la varicelle, par des parasites comme la gale…)
Certaines maladies entraînent également des démangeaisons comme les troubles rénaux et du foie.

Lorsque la peau démange, le premier réflexe est de se gratter.
Or si gratter apporte un soulagement, ce n’est que pour une durée extrêmement limitée, tandis que les conséquences peuvent être sérieuses, avec notamment un risque d’aggravation du prurit, un risque d’infection (microbes), particulièrement en présence d’éruptions cutanées (vésicules) et de vergetures et de cicatrices définitives.
Dans tous les cas, il est préférable de masser avec la paume de la main en appliquant quelques pressions. Consulter un dermatologue pour trouver la cause et la traiter.

Traitements

Les crèmes à base d’Aloe Véra, de minéraux, de plantes comme l’avoine, soulagent et soignent les irritations et les inflammations de la peau (rougeurs).
Une peau très sèche peut être le signe d’une maladie de peau ou d’un autre problème de santé. Il est nécessaire de prendre un avis médical si le problème persiste.

A faire et à ne pas faire

Trouver l’allergie. Traiter la mycose. Hydrater sa peau avec des crèmes et des lotions. Eviter d’assécher la peau (les douches et les bains très longs). Ne pas utiliser les savons très détergents.
Ne pas hésiter à consulter un spécialiste (dermatologue ou médecin) qui peut proposer un traitement pour calmer et soulager les picotements, notamment des anti-prurigineux locaux (anti-douleurs et antiseptiques) et des antihistaminiques.
Tout le monde connaît le désagrément causé par une démangeaison contre laquelle on réagit généralement en se grattant. Souvent, le fait de se gratter ne calme les picotements que très passagèrement et risque même de l’aggraver. Dans certains cas, la démangeaison s’accompagne d’une éruption cutanée, de rougeurs et de gonflements.

Rougeurs

On peut citer parmi les grandes classifications :
L’eczéma, très fréquent chez l’enfant, le psoriasis, la dermite séborrhéique, la couperose sur le visage, le lupus dont les poussées proviennent des effets du soleil…